Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
patrice.faubert.over-blog.com

Les théories de l ' idéologie

30 Mars 2013 , Rédigé par Patrice Faubert

" Mais l ' ambition la plus haute du spectaculaire intégré , c ' est encore que les agents secrets deviennent des révolutionnaires , et que les révolutionnaires deviennent des agents secrets ."

Guy Debord ( 1931-1994 )

Nul doute qu ' au nom de l ' antifascisme , qui voit s ' agglomérer aussi bien des bourgeois , des communistes staliniens , des nationalistes même , des socialistes bourgeois , des libertaires et des révolutionnaires sincères se fourvoieraient encore dans cette mésalliance . Et ces libertaires et ces révolutionnaires se feraient une nouvelle fois massacrer par ces mêmes bourgeois faussement socialistes et faussement communistes , une fois la cessation des hostilités contre le fascisme . Le capitalisme a beaucoup d ' ennemis et ennemies qui ne sont pas du tout des amis et amies . Soyons antifascistes et antistaliniens , et même antigauchistes , donc anticapitalistes , mais sur des positions anarchistes , conseillistes , assembléistes , révolutionnaires , et ne nous allions plus jamais avec nos ennemis et ennemies , ce n ' est pas demain qu ' il faudra les combattre , mais dès aujourd'hui , en dénonçant le fascisme rouge et brun , là où il se trouve . La langue de bois , ne sert que la contre - révolution .

Posons-nous la question suivante .
Quel communisme voulons-nous ?
Posons-nous la question suivante .
Quel anarchisme voulons-nous ?
Posons-nous la question suivante .
Quel socialisme voulons-nous ?
Peuvent-ils voir le jour sans que nous les imposions ?

Si l ' on employait des moyens autoritaires pour imposer l ' anarchisme par exemple , les fins deviendraient-elles obligatoirement comme les moyens employés ?
Jusqu ' à présent , chaque fois que l ' on a voulu imposer des doctrines aux buts louables et à vocation communisante ou socialisante , cela a toujours débouché sur des dictatures .
Mais est-ce vraiment inévitable ?

" Poser la critique de la démocratie comme un apolitisme , c ' est évacuer le fait que le " démocratisme " a empoisonné les luttes de ces dernières années , c ' est aussi oublier que l ' idéologie démocratique pèse de tout son poids sur cette société et sur ceux qui en désirent le bouleversement . "

Jean-Mi ( Courant Alternatif , Organisation Communiste Libertaire , OCL )

Peut-être qu ' à la base , les protagonistes se prétendant " socialistes " ou " communistes " , n ' étaient ni l ' un ni l ' autre , mais ils et elles voulaient simplement changer de système , pour pouvoir à leur tour , devenir des gens importants dans le " nouveau " système qu ' ils et elles mettaient en place .Beaucoup de gens seraient pour l ' anarchisme , s ' ils savaient vraiment ce qu ' est l ' anarchisme . C ' est la moins pire de toutes les théories , le moindre mal . Car ils et elles s ' apercevraient que c ' est leur intérêt le plus égoïste , le plus ludique . La seule possibilité d ' avoir vraiment une vie enrichissante psychologiquement et surtout épanouissante . Et l ' anarchisme devra s ' imposer par la connaissance et non par une armée quelle que soit cette armée . Et il faudra aller au - delà de la théorie anarchiste , encore plus loin , sinon elle se figera en idéologie et en bureaucratie . Et elle deviendra vite un nouveau système d ' oppression et de répression .

Ce n ' est pas avec des armes que l ' on impose le bon sens , mais seulement par une réflexion individuelle et collective . Et puis que faudrait-il faire pour se procurer des armes ?
Avec qui faudrait-il prendre contact ? Et donc se lier ? Et puis les armes , il faut apprendre à s ' en servir , et de toutes façons , face aux gigantesques moyens dont disposent les armées de métier , nous ne ferions pas le poids , c ' est le moins que l ' on puisse dire . Et nous deviendrions très rapidement comme nos anciens et anciennes , ennemis et ennemies . Donc , il faut surprendre l ' ennemi de l ' humanité , stalinien , bourgeois , capitaliste , fasciste , gauchiste , libéral , en utilisant des armes différentes et inhabituelles aux siennes . Et le mot ennemi est déjà un vilain mot pour beaucoup de gens , qui à les en croire , n ' auraient que des amis et amies , dans le domaine politique ou autre d ' ailleurs . Des armes ne peuvent que perpétuer les divers dispositifs de la domination spectaculaire marchande techno-industrielle .

" L ' on a plus de peine , dans les partis , à vivre avec ceux qui en sont qu ' à agir contre ceux qui y sont opposés . "

Cardinal de Retz / Gondi ( 1613-1679 )

Et tout dispositif d ' un système utilisé contre ce système ne peut que le reproduire à court ou moyen terme . Et les mots que nous utilisons tous les jours font partie intégrante d ' un système du dispositif , qui n ' est que le dispositif du système . Et c ' est ainsi que l ' armée " rouge " ou " populaire " sont toujours des armées au service de la bourgeoisie " rouge " ou " populaire " . Et c ' est ainsi que l ' anarchisme rime avec la disparition de l ' économie politique , et non avec , même , l ' économie distributive , qui serait toujours le piège de l ' économie politique . Les économistes nazis avaient de la sympathie pour la théorie de l ' économie distributive , de feu Jacques Duboin ( 1878-1976 ) , et son mouvement abondanciste de " La Grande Relève " , et certains de ses lieutenants pouvaient d ' ailleurs s ' exprimer sur Radio-Paris , sous l ' occupation allemande en France , dans les années 1940 , et le socialisme libertaire ne peut rimer avec une économie de marché , dont les " socialisme " ou " communisme " d ' Etat se revendiquent . A la vérité , il n ' y a que les diverses composantes du capitalisme , et toutes sont représentées dans les bourgeoisies du monde politique , qui est la politique du monde . En France , l ' extrême gauche bourgeoise ( Besancenot ou d ' autres ) , la gauche bourgeoise ( Hollande, Mélenchon ou d ' autres ) , la droite bourgeoise ( Sarkozy ou d ' autres ) , l ' extrême droite bourgeoise ( Marine Le Pen ou d ' autres ) ...

Ces bourgeoisies faussement dissemblables ont pour mission d ' éviter un éventuel soulèvement des masses exploitées , et une possible révolution , qu ' ils et elles sont d ' ailleurs les seuls et seules à redouter . Car au fond , qu ' est - ce - que le peuple ? Si c ' est le plus grand nombre ...
Ce n ' est pas en coupant des têtes que l ' on changera vraiment l ' organisation présente du monde , mais seulement en y mettant d ' autres choses dedans . Et pour paraphraser l ' anarchiste et pacifiste Louis Lecoin ( 1888-1971 ) , " L ' on ne bâtit pas une nouvelle société sur des monceaux de cadavres . "
Et c ' est aussi pour cette raison , qu ' aucune nouvelle société n ' a jamais pu être édifiée , car sous les pas des hommes , femmes , enfants , résonnaient et résonnent le cri de toutes les suppliciées et de tous les suppliciés , torturées et torturés , tuées et tués , violées et violés , assassinées et assassinés , salariées et salariés , maltraitées et maltraités , de tous temps et de tous lieux . Ce cri de tous les cris est inscrit dans l ' organisation nazie de notre société spectaculaire marchande techno-industrielle . C ' est l ' entourage qui fait le personnage illustre . Sans le bon entourage , il n ' y a point de personnage illustre . Et c ' est le personnage illustre qui fait l ' entourage . L ' Histoire fait l ' entourage , l ' entourage fait l ' Histoire .

" J ' aime tous les hommes dans leur humanité et pour ce qu ' ils devraient être , mais je les méprise pour ce qu ' ils sont . "

Emile Henry ( 1872-1894 )

Et nous sommes tous et toutes des violents et des violentes et surtout ceux et celles qui prétendent le contraire. Rien que pour " vivre " dans notre démente société , il faut jouer du coude , n'est-ce pas ?
La compétition est violente et comme la compétition est partout, a vous de conclure ! Mais les diverses bourgeoisies nous diront qu'il y a une bonne violence ( la compétition économique) et une mauvaise violence (celle qui la conteste) . La non violence est une supercherie . Elle peut même arranger les diverses bourgeoisies car elle est un garde - fou contre elles mêmes . C ' est comme l'agressivité qui est encouragée quand elle rentre dans le cadre du système en place , mais combattue quand elle se retourne contre le système en vigueur .

Donc , posons-nous la question .
Quel " socialisme " voulons-nous ?
Quel " communisme " voulons-nous ?
Quel anarchisme voulons-nous ?
Le socialisme libertaire ou le faux socialisme bourgeois.

" A chaque jour suffit sa peine , à condition que la paye tombe bien
en fin de mois . "

Pierre Dac ( 1893-1975 )

Le communisme de la gauche communiste façon C.C.I ( Courant Communiste International ) ou bien le faux communisme bourgeois revu et corrigé par les partis ?
En fait , si la théorie économique de l'anarchisme est le communisme , le communisme est la théorie éthique de l'individu . Le malheur et la guerre , viennent du fait que tous les gens ne pensent pas les mêmes choses .C'est parce que les gens n'ont pas les mêmes idées contre toute autorité qu'ils et elles se tuent . Si tout le monde pensait la même chose , en dehors de toutes les autorités , il n'y aurait aucune guerre , c'est assez évident . Il n'y aurait plus besoin des partis , des syndicats , des organisations , des classes , des associations , de tout ce que vous voudrez . Une seule planète , un seul peuple . Le peuple de la planète Terre . L ' entraide serait le moteur de toutes les actions humaines ainsi que la solidarité . Il n'y aurait plus aucune séparation . L ' être humain serait pris dans sa globalité et non dans sa spécificité . Nous ne verrions plus nos préjugés acquis , mais simplement l'expression de toutes les vies humaines et non humaines , entièrement dans la plénitude de toutes leurs diversités .

Et cela serait enfin la fin de tous les totalitarisme politiques dans lesquels l'humanité a toujours baigné . Le capitalisme privé ou d ' Etat isole les gens , et aussi la solitude dans la multitude est son élément le plus voyant . La société spectaculaire marchande techno-industrielle sépare les gens d ' eux-mêmes , et des autres , par des idéologies et des religions , des idéologies et des religions qui sont la société spectaculaire marchande techno-industrielle elle-même . Elles organisent nos solitudes afin que ces solitudes ne puissent jamais se rencontrer . La pesanteur du système cache ou annihile ses critiques les plus fines . Elles sont diluées dans un fatras de vrai du faux et de faux du vrai . Et nos rues sont devenues de vastes usines où seules nos ombres détabousées aspirent à la communication . Je précise que je ne suis pas du mouvement C.C.I ( Courant Communiste International ) , la gauche communiste , l ' ultra gauche historique , mais je dois dire que ce courant dénonce l ' extrême gauche du capital , tout comme je le fais . J ' ai d ' ailleurs compulsé leur revue mensuelle de temps à autre ( Révolution Internationale ) . Mais pour moi , Staline est la suite logique de ses pères historiques et de leur communisme de guerre , à savoir Lénine et TrotskI . L ' on peut tout lire , même ce à quoi l ' on adhère pas , tant que l ' on conserve son esprit critique et surtout d ' autocritique .

Patrice Faubert ( 2010 ) pouète , puète , peuète , paraphysicien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :