Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
patrice.faubert.over-blog.com

Paraphysique du discours logique

28 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

En France
Comme une confidence
46 pour cent des gens
Sont obèses ou en surcharge de poids, c'est charmant
C'est aussi 60 litres de sucre liquide
Par an, par personne, pour la ligne, le bide
Et puis, surtout, les 357 colorants
Dans tous nos aliments
Arômes artificiels ou additifs autorisés
Et encore les correcteurs d'acidité
Pour les êtres humains et toutes les bêtes
Des poisons dans nos assiettes
Pour cela nous sommes conditionnés
Et à l'IMC indice de masse corporelle
Environ -10, idéal pour toi, lui, moi, elle
Mais tout le monde s'arrange avec la réalité
Et invente son barème, ce qui peut l'arranger
0 ou -5 pour des kilos en trop
-20 pour des kilos en moins, c'est rigolo
De toutes façons, c'est idiot
L'essentiel est d'être bien dans sa peau !
Chaque être humain
Fait le monde à son image
Ce n'est ni mal ni bien
Sinon il mourrait de rage
Ainsi des discours logiques
Pour justifier toutes nos politiques
Tous nos comportements, tout ce qui nous arrange
Est ainsi signifiant
Tout ce qui nous dérange
N'est ainsi pas signifiant
C'est comme une langue étrangère
Qui à toute compréhension, nous fait taire
Au moins chez nos proches bonobos
98,6 de gènes en commun
Avec nous les êtres si peu humains
Qui n'ont pas des discours logiques, ce qui n'est pas sot
Car ils n'ont pas de cordes vocales
Ce qui n'est peut-être pas si mal
Et puis nos bonobos
Comme au Congo
Ne sont ni chassés, ni mangés
Sauf pendant des guerres où tout est dévasté
N'ont pas qu'un seul remarquable comme la sexualité
Où ces singes savent se réconcilier
Mais surtout une composante de structure matriarcale
Pour apaiser la violence des mâles
Et le refus des femelles, c'est étonnant
De s'accoupler avec les mâles violents
Chez les êtres humains
Qui ne sont pas si malins
C'est un peu le contraire
Car ils et elles ont appris tout de travers
Avec leur éducation si réactionnaire
Et donc, les bonobos, pendant longtemps
Furent classés comme des chimpanzés
Puis, en 1929, ils en furent déclassés
Car, que les vrais chimpanzés, moins violents
Tout est à la fois récent et de grande ancienneté
Comme la Terre, boule de glace, il y a 2,4 milliards d'années
Nous avons du mal à l'imaginer !
Parfois le capital dérape
Comme une révolte de rap
Et c'est Dan Price patron de Gravity Payments
Qui emploie 120 salariés à 70.000 dollars par an
Lui-même touchant 1 million de dollars par an
Mais on ne sait trop pourquoi
Pour les autres patrons, visionnaire ou hors la loi
Ne veut plus gagner
Que 70.000 dollars par an, comme ses employés
A défaut d'abolir l'argent et le salariat
Ou justement en renouvellement de cela
Cela peut paraître sympathique, voilà
Car, par ailleurs, tout pourrait s'effondrer
Tout un chaos généralisé
Plus aucun repère financier
Désagrégation du monde
Chaque pays fermant ses frontières
A cent pour cent, le tout réactionnaire
Et ce qui se produisit en ex-Yougoslavie
Se reproduisant dans les autres pays
Chaque régionalisme
Contre chaque régionalisme
Chaque nationalisme
Contre chaque nationalisme
Dont l'Afrique
Aura été la pompe à fric
De tous les trafics
De toutes les politiques flics
Comme la Zambie
Du cuivre, c'est le pays, où tout est fiel
Dioxyde de soufre, arsenic, gaz mortel
Des mines à ciel ouvert, extrême pauvreté
Acide sulfurique et eau empoisonnée
Indépendance en 1964, mais pays toujours pillé
Des africains et des africaines toujours spoliés
C'est le fascisme du capital
Ce totalitarisme si banal
Comme de feu ( 1934-2013 ) Marc Rich, Glencore
Escroc international, encore
Ce patron voyou
Se continue, protégé et récompensé partout
Comme en Suisse où c'est une miss
Une logique d'accélération
Les niches économiques sous occupation
Logique du capital
Capital de la logique
Toujours rapide et cupide
Toujours son vitriol, si acide
Et les corps industrialisés
Et les corps disciplinés
Et les corps épuisés
C'est le corps capitalisé
C'est le corps formaté
C'est le corps empoisonné
Paris décembre 2013
Pendant 6 jours, 6 millions de particules fines
Par litre d'air, au lieu des 200.000 habituelles particules fines
Particules que respirent parisiennes et parisiens
Comme un enfer quotidien
6 millions, soit huit cigarettes
Dans une pièce de vingt mètres carrés, c'est trop bête
De plus il faut travailler
Surtout, montrer que l'on sait travailler
Et les pathologies de surcharge et de l'ennui
Même constat dans tous les pays
Burnout du travail, travail du burnout
Le travail met knockout
Mais les mots
Que nous employons, sont toujours les mots
Anciens ou nouveaux, de toutes les dominations
De la domination
Ainsi, tout se renouvelle dans la domination
Et cela échoue toute tentative de révolution !
Et nous accumulons et thésaurisons du capital
Des livres, la culture, le savoir, des vivres, des ceci, des cela
Du capital de la domination
De la domination du capital
Tout étant justifié par un savant blabla
Et la vraie vie toujours en cavale !
Comme les usurpations d'identité
Et des vies brisées
400.000 en France, chaque année
Mais le véritable usurpateur d'identité
C'est le capital, pour des autres, de nous-mêmes, nous exproprier
De toutes les vies
De toutes les envies
Et faire haïr ainsi, l'anarchie
Et à quoi bon une greffe de coeur en 1967 ?
Et à quoi bon le coeur artificiel en 1969 ?
Et à quoi bon les grandes profondeurs
Du régalec qui ne fait plus peur
Ce poisson osseux, long jusqu'à onze mètres
Et qui ne cherche aucun paraître
Comme le lézard, mais jusqu'à l'anus, autotomie
Solitaire
En vieillissant, il deviendra femelle, peu ordinaire
La nature inégalable alchimie
L'anarchie de la nature
La nature de l'anarchie
Ni belle, ni laide, ni gentille, ni méchante, aucune hiérarchie
Ni bien, ni mal, tout se contentant d'être, c'est l'anarchie
Qui s'organise d'elle-même en elle-même
Et pour elle-même
C'est là seulement que tout s'aime
Car la seule raison d'être d'un être
C'est d'être, c'est cela l'harmonie
C'est simplement cela l'anarchie !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien

Lire la suite

Paraphysique de synecdoque

21 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

Où va se nicher la génétique
Aux Etats-Unis, elle est frénétique
Aussi les diverses homosexualités
Veulent le croire, pour être tolérées
Car ainsi, rien à y faire
Cela fait taire les réactionnaires
Il n'y a pourtant aucun gène de l'homosexualité
Pas plus d'ailleurs, que pour une autre sexualité
Le crétinisme seul peut croire une telle absurdité !
C'est pourtant moins important
Que ce qui compte vraiment
Comme la guerre de l'eau en Asie Centrale
Et la disparition de la mer d'Aral
Avant, elle atteignait en profondeur, huit mètres
De nos jours, c'est tout simplement, zéro mètre
Kazakhstan, Ouzbékistan
Turkménistan, Tadjikistan, Kirghizstan
Cinq anciennes républiques soviétiques
Il y a comme un hic
C'est le désert de sel
Zones entières de croûte de sel
Comme l'amiante, de la neige
L'usine aussi à sa neige
D'ici à 2050, 100.000 décès
Cela malgré tous les procès
Impunité généralisée
Quand la société se sent déresponsabilisée
Et les industriels continuent de tuer
Comme Saint-Gobain ( 1665 ) géant de l'amiante
Et que tout mensonge aimante
Plaques pleurales et le mésothélium
Travailler dans le cancer, le summum
Et pour désamianter une cuisine
Car l'industrie n'est pas fine
C'est 8000 euros et donc plus d'amiante
C'est 1000 euros si on laisse l'amiante
Comme dans tout et en tout
Tout est construit au moindre coût
Et il faudra au moins
Au minimum, cela n'est pas rien
30 ans pour tout désamianter
Dans toute construction de jadis ou presque, l'amiante institué
Un scandale toujours continué
Et tant de mortes et de morts, pour enfin arrêter !
Il y aura 10 à 11 milliards d'êtres humains
Au minimum, en 2050, cela n'est pas bien
Car déjà 45 pour cent des sols sont épuisés
Car il ne faudrait pas labourer
Rien de tel, pour le sol, l'empêcher de s'aérer
Avec les engrais, trop d'azote
Agriculture intensive et sotte
800 millions de personnes en sous-nutrition
Toujours et encore les problèmes de l'alimentation
Et aussi la pollution électromagnétique
De tous les champs électromagnétiques
Ce sont nos sols urbains
Sans vouloir faire le malin
Tous nos signaux numériques
Stations de base, antennes relais
Ondes électromagnétiques qui nous balaient
C'est l'appareillage ménager, la télévision, wifi, la radio
Pour quelques gens cela fait bobo
Et des tumeurs au cerveau
Certes, cela n'est pas vraiment ostensible
Sauf pour les EHS, les électrohypersensibles
Et des ondes, je ne fais le fou
Car les géobiologistes en trouvent partout !
Déjà 7 milliards de téléphones cellulaires
Sur notre planète Terre
Il y a plus de téléphones portables
Que des télévisions ou autres gadgets, c'est notable
2000 personnes électrohypersensibles en France
Cela se discute, pas encore une évidence
En attendant que cela devienne banal
Peut-être, trop profond, est le mal
Et le travail de la misère
C'est la misère du travail
1 français sur 3 travaillerait au noir
Pour les cotisations sociales, c'est la foire
En 2012, 20 milliards d'euros
En moins pour la collectivité, c'est ballot
Car c'est de la retraite en moins
C'est donc pas si malin
Car de plus, il faut avoir cotisé
Pour un jour devenir retraité
C'est du travail dissimulé
Du personnel sous-payé
Du capital et de sa perversité
Et des prospectus à distribuer
Pour une petite retraite, la compléter
Travail noir, travail gris
L'exploitation à l'infinie
Il faut abolir le patronat
Il faut abolir le prolétariat
Il faut abolir le salariat
Un autre monde, il faut, voilà !
Car tout ne fait qu'empirer
Comme aujourd'hui à Saint-Tropez
Jadis, c'était beaucoup plus populaire
Qu'aujourd'hui, une gauche moins réactionnaire
Certes, il y avait l'inévitable bourgeoisie artistique
Saint-Germain-des-Prés y faisait sa gymnastique
Que de nos jours, moins antipathique
Avec les investisseurs et les entrepreneurs
20.000 euros le mètre carré, le fric en chaleur
Authentique sous-humanité qui fait le malheur
De tous les anciens et nouveaux pêcheurs
Plus aucune classe scolaire
C'est le tout réactionnaire
Des villas, des piscines, des hélicoptères
Et donc le pêcheur d'hier
Se meurt, il n'a plus d'air !
C'est ce qui se passe dans le monde entier
Les bourgeoisies riches veulent tout s'accaparer
Ce sont tous ces gens qui nous empêchent de vivre
Qui ne méritent pas de vivre !
Il faudrait tous les manger
Redevenir des cannibales
A une époque cela n'était pas un mal
Ainsi avec une crise climatique
Il y a 6 à 7000 ans environ, cannibalisme endogamique
Cannibalisme exogamique
Alimentaire, funéraire, rituel, religieux
Parfois pour apaiser les dieux
Comme chez les Aztèques
Sacrifices humains, drôles de mecs
Et encore des traces
Il y a 2600 ans, ne pas se voiler la face
Là, du cannibalisme rituel
Pour ils, eux, elles
S'approprier la force du mort
S'en faire un bon sort
Bref
Des tas de cannibalisme
Sans faire d'anthropologisme
Rituel, alimentaire, religieux, funéraire
Bouillon de moelle, il faut l'extraire
40 kg de viande à récupérer
Sur un être humain, de quoi manger
Quand l'être humain était de la viande
Pour tout estomac une belle offrande
Un goût de boeuf
Certes, c'était pas de l'oeuf
Parfois par effondrement de la structure sociale
Ou quand la faim au ventre fait trop mal
Quand c'est la guerre ou la famine, phénomène local
Et c'est seulement en 1956, et oui
Que le cannibalisme fut interdit
Par le gouvernement, en Papouasie-Nouvelle-Guinée
Il est facile de le vérifier
Et plus facile à prouver
Que le cou de la girafe, pour s'alimenter
Et non pas pour la sexualité
Ce qui reste à confirmer
Mais la maison biométrique
Et cela n'est pas une absurde statistique
Ce sont les termites, personne ne peut le contester
Que l'on me pardonne d'être si laconique
Mais mon écriture
Qui fait parfois les ordures
N'est pas un cercle d'Einstein, un cercle parfait
Le mien est beaucoup plus niais !
En 1015, un savant arabe, déjà, un traité d'optique
Moi, cela n'est que de la poétique
Moi, cela n'est que de la paraphysique
Comme un fond diffus cosmologique
99,9 pour cent de la lumière
Tout à fait extraordinaire
C'est du photon solaire
500 secondes, du soleil à notre Terre
Pour le photon cosmique
Pas vraiment la même musique
La plénitude de l'univers est anarchie
L'anarchie de la plénitude de l'univers
Sous la jupe du cosmos
A notre entendement c'est un os
De si beaux dessous
Qui nous rendent folles et fous
Et tout ce qui empêche la vie
C'est la vie qui nous conchie
Toutes les religions, toutes les politiques, toutes les idéologies
En vérité, je vous le dis
La plénitude de l'univers, c'est l'anarchie !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien

Lire la suite

Le capital où l'épouvante permanente

14 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

Pas de stress scolaire
Sauf pour les réactionnaires
Toute école
Pour apprendre l’autorité
Toute école
Pour apprendre à obéir, à commander
Toute école
Pour apprendre à être dompté
Toute école
Pour apprendre la soumission
Où l’échec des enfants
Est l’échec des parents
Où la réussite des enfants
Est la réussite des parents
Une véritable identification
Aux lois de la sélection
Il y a les héritiers
Il y a les défavorisés
Tout est bien conditionné
Tout est bien programmé
Tout est bien engrammé
Les classes sociales, il faut les perpétuer !
Le niveau scolaire
L’adaptation à une société réactionnaire
Où tout est hiérarchisé
L’excellence ou la médiocrité
Avant le berceau tout est joué
Naissance de nudité ou naissance toute habillée
Et puis il faut sélectionner
Ceux et celles qui devront obéir
Ceux et celles qui devront servir
Ceux et celles qui apprendront à dominer
Ceux et celles qui apprendront à commander
Ceux et celles qui apprendront à exécuter
Et le tout complètement manipulé et dominé
Par l’implacable loi du marché
Qui sait si bien nous conditionner
Où même l’absence de liberté est contrôlée
Comme une constance
De la recherche de la dominance
L’apprentissage étant quasiment le même
Depuis des millénaires, le même comportement, il sème !
Je me promène à Nantes
Et je rencontre Tara et Fred, en attente
De boire une boisson, dans un bar
Cela fait plaisir de rencontrer des anars
Et je leur dis :
" Que les anarchistes ne sont pas dans l’anarchie
Car les anarchistes trahissent l’anarchie
Comme en Espagne en 1936, la colonne de fer
Au fil des semaines, de moins en moins révolutionnaire
Au fil des mois, de moins en moins libertaire
Et des organisations libertaires bureaucrates
Qui avec des staliniens jouèrent aux cartes
CNT/FAI qui trahit la base
La militarisation en première phase
Et la révolution enfermée dans une case
Celle de la collaboration gouvernementale
Et donc de la collaboration de classe, toujours fatale
Même si beaucoup eurent de la sincérité
Ils et elles furent expropriés de leurs idées
Une organisation ne roule que pour elle-même
Ce n’est jamais la révolution qu’elle aime !
Pas besoin d’organisation pour l’anarchie
Sinon c’est la révolution trahie
Aussi toute révolution est trahie "
Et le capital, de tout, fait son profit
Le capital est comme un médicament
Pour toutes les sortes de dents
Comme en France
Et un exemple de cette suffisance
5000 médicaments autorisés sur le marché
Alors que 150 seulement
95 pour cent
Des maladies, pourraient soigner
Tout est une construction sociale
Même et surtout les sexualités du capital
La plupart des animaux sont bisexuels
Et donc ni homosexuels ou hétérosexuels
Et ce malgré les hormones sexuelles
Mais l’humanité si inhumaine en produisant de la moralité
A selon les époques, codifiée la sexualité
Et la sexualité dut répondre à diverses normalités
Alors qu’il n’existe aucune forme normale de sexualité
Mais une sexualité, à chaque être humain, adaptée !
Le temps de l’idéologie
L’idéologie du temps
Le temps de la religion
La religion du temps
Mais la fausse conscience
Peut changer de transhumance
Ainsi le travail salarié
Au cours d’une vie, 65000 heures travaillées
En France, en moyenne
En Europe, à peu près le même thème
Pas cent pour cent d’une vie
Le reste se passe au lit
Et puis des congés payés aussi
Dès 1924, le cartel des gauches
Mais une mesure jamais appliquée, c’est la gauche
De 1936, il fallut les longues grèves ouvrières
Pour enfin, un peu de soleil, un peu du bon air
Des vacances que l’on passait chez soi
Ou pas loin de chez soi
Les transports sont toujours chers
C’est ainsi dans la société réactionnaire
Vivement l’anarchie
Qu’enfin TOUT soit vraiment gratuit
Et en France, en 2015, toujours pareil
40 pour cent des gens restent chez eux
Et ailleurs cela n’est pas mieux
Sous le capital, toujours le même soleil !
Et aussi le peuple opprimé, qui devient oppresseur et agressif
Comme en Israël, le peuple juif
Le Likoud, cette droite nationaliste
Partout c’est toujours la mentalité fasciste
Retrait de Gaza
Où vivent un million de palestiniens
Pour mieux contrôler la Cisjordanie
Où Israël a beaucoup de colonies
Et en 2005, ce si long conflit
Par 4000 palestiniens et 1000 israéliens morts, se traduit
Mais le monde est devenu un hôtel pour riches touristes
En France c’est 7,5 pour cent de l’emploi
Comme une incarnation, du capital, une loi
En France, 85 millions de touristes
Et par an
Et donc, en France, plus que d’habitantes et d’habitants
Ce sont des chiffres d’une autre galaxie
Comme de 10 à 11 milliards d’années, ces vieilles galaxies
Pour nous, pour l’univers, de jeunes galaxies
Une mathématique de la supersymétrie
Sans haut, sans bas, sans aucune hiérarchie
Une seule énergie contenant et reliant toutes les énergies
La grande unification de la théorie
Théorie de la grande unification
Tout dans la mesure de la démesure
Qui est la démesure de la mesure
Car il y a cinq fois plus de matière noire
Dans l’univers qui semble si noir
Que de matière connue sur Terre
Organisation des diverses bourgeoisies
Bourgeoisies diverses de l’organisation
Dont tous et toutes les bénéficiaires
Et à des degrés divers
M’ignorent ou me détestent
Ce qui importe peu à ma petite tête !
Mais personne n’est vu de la même façon
Selon chaque interprétation
Selon chaque compréhension
Cela fait les amis
Cela fait les ennemis
Toutes les idioties
Cela fait toutes les compétitions
Cela fait toutes les hiérarchisations
Comme pour le ( 4478 m d’altitude ) Mont Cervin
Qui en 1865 fut enfin atteint
Première fois, par sept alpinistes
Dont quatre, des morts, une première liste
Une histoire de corde coupée
Mais surtout des imprudents pas bien équipés
Et depuis 1865, 600 autres morts ou disparus
Des montagnes et des déchus
Comme la vie des individus
Comme la société qui est comme une famille
Tout s’y retrouve, pour moi, toi, elles, eux, ils
Voisins et voisines qui médisent
Frères et soeurs qui parfois ou souvent s’ignorent ou se méprisent
Sur nos visages, joies, peines, haines, déceptions, s’ y lisent !

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien

Lire la suite

Autisme sociétal

8 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

Capital de la communication
Communication du capital
Tout y circule
Tout s'y calcule
Tout y est son véhicule
Comme un autisme sociétal
L'autisme
D'origine bactériologique
Au-delà de la génétique
Propagé par l'acide propionique
E280 de la nourriture industrielle
Pour toi, moi, eux, ils, elles
Avec la rigidité corporelle
Comportements répétitifs, les dos courbés
Un autisme relationnel généralisé
Autisme médical
Autisme social
Piste bactérienne, piste alimentaire
C'est on ne peut plus clair
Le gluten, maïs, caséine, lait
Pour l'autisme, un très mauvais effet
Activation ou désactivation
D'une centaine de gènes, c'est selon
Certes, des mutations
Mais liées à l'alimentation
Et donc d'une certaine façon
A l'environnement social et à son organisation
En cause aussi les vaccinations
Les bactéries et autres indéterminations
Du toujours peut-être
A l'ignorance il faut s'en remettre
Et les populations immigrées
Par l'autisme sont encore les plus touchées
60 pour cent du cerveau c'est de la graisse
Cela n'est pas que dans les fesses
L'autisme
Des bactéries intestinales
Modifiant l'organisation mentale
Une poésie médicale, drôle de peuésie
Pour celui qui la lit ou pour celle qui la lit
C'est une sorte de bouillie
En toutes choses, c'est la lie
Le spectre autistique
Avec son profil épidémiologique
1 sur 10.000 autrefois
Maintenant il devient roi
Chaque époque et sa maladie, cela en fait foi
En Corée du Sud, environ 1 sur 40
Ailleurs, c'est environ 1 sur 140
Bientôt une nouvelle norme
L'autisme restreint et généralisé en pleine forme !
La flore intestinale, microbiote intestinal
Qui parasiterait le fonctionnement cérébral
Avec la bouffe empoisonnée, rien de plus normal
Comme une anomalie du capital
Pertes et profits, c'est son banal
Comme quoi le cerveau des intestins
Le tube digestif est le plus malin
Et des antibiotiques
Vancomycine contre d'autres antibiotiques
Trouble neurologique non fixé
Non vraiment déterminé
Plusieurs hypothèses mélangées
Et en ce qu'on veut
Viandes transformées, pas qu'un peu
66 kg de viande par an
Et par européen, tout cela mangé, c'est édifiant
Comme le porc
Qui va de port en port
Ainsi
Un porc élevé en Belgique
Et dont toute la logistique
Peut transiter par sept pays différents
C'est à dire, élevé, engraissé, déplacé, tué
De tout cela, pas de quoi s'étonner
Et le plus souvent, le public en est ignorant
Le capital
Peut tout à fait le dénoncer
Pour d'une autre façon, mieux continuer
Aucune critique ne semble vraiment le déranger
Au contraire, cela lui est nécessaire, pour se régénérer !
Et tous les animaux en Europe
Nourris avec du soja OGM d'Amérique du Sud, polope
Et le désherbant, que c'est bon le glyphosate
Pour la santé animale et humaine, échec et mat
Et aussi toutes les étiquettes truquées
Qui sont du capital, le grand marché
Aucun repère, aucune traçabilité
Comme ces 70.000 chevaux
Devenus des vaches, ô prestidigitation
La grande illusion de l'alimentation
Comme le Roundup du criminel Monsanto !
Et l'on retrouve partout ce pesticide
Qui à la santé est homicide
Présent dans les urines, d'une personne sur deux
Dans dix-huit pays d'Europe
Agriculture intensive, jamais un flop
Car la paysannerie du capital trouve cela mieux
L'agrochimie d'un monde nazi
Où tout dans le profit, se planifie
Et pas si étonnant
Donc, les troubles du développement
500.000 autistes en France
Une bavure de la haute finance
1 autiste sur 50 au Canada
Où c'est en Suède que l'autiste est le mieux traité, voilà
Sans compter toute une tératologie alimentaire
Comme en Argentine, il faut le faire
Et des nouveaux-nés malformés
Du fait d'une nourriture génétiquement modifiée
De plus, sans voir tout en noir
Mais la réalité économique, il faut la boire
Ainsi
2,6 millions de personnes, chaque année
Meurent de l'accès à l'eau potable, dont elles vont manquer
Ainsi
Une personne sur deux
Et c'est follement dangereux
Boirait de l'eau contaminée ou empoisonnée
Jusqu'à finir par en décéder
Et ce dans le monde
C'est la misère du capital en trombe
Tant de motifs de se révolter
Tant de motifs de manifester
Tant de motifs de révolutionner
Mais non, l'autisme social sait tout immobiliser !
Toutes les idéologies
Toutes les religions
Toutes les idées
Ne font que nous diviser
Ne font que nous séparer
Car du dogme cela produit
Tout cela est donc le contraire de l'anarchie
Comme toute organisation ou parti
Ne peut produire que de la bureaucratie
Qui pour son propre compte, vit
Religieuse ou politique, même vilenie
Pour toute révolution globale, exclure
Comme d'un champignon, une moisissure
Stachybotrys chartarum, origine des fantômes
Dans les vieilles maisons et vieux homes


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien

Lire la suite

Paraphysique de la communication

4 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

La communication aliénée est l ' aliénation de la communication ...

" Le principe d ' incertitude qui exprime l ' effet de l ' observateur sur ce qu ' il observe
peut - être étendu jusqu ' à inclure l ' effet de celui qui parle sur ce qu ' il nomme . "

Alfred Korzybski ( 1879 - 1950 ) " Prolégomènes aux systèmes
non - aristotéliciens et à la sémantique générale . "


Ainsi , il y a des niveaux d ' organisation qui ne sont pas les mêmes . Les lois de la mécanique quantique ne sont pas les mêmes que les lois de la mécanique classique . Les cellules hépatiques ne participent pas aux discours que nous prononçons . Et cependant , sans nos cellules du foie , nous ne pourrions pas vivre .

Chaque niveau d ' organisation de la matière à ses propres fonctions . C ' est comme notre étoile solaire qui est ridiculement petite par rapport à d ' autres soleils beaucoup plus gros .
Et même les deux planètes géantes gazeuses de notre système solaire , sont - elles aussi très petites en rapport à d ' autres planètes gazeuses d ' autres systèmes stellaires .
Le petit est toujours le grand de quelque chose . Le grand est toujours le petit de quelque chose . Ce sont simplement des repères .


La cosmologie nous le prouve d ' une façon aussi irréfutable qu ' implacable . De même , rien n ' est hasardeux en quoi que ce soit . Et si l ' information n ' est qu ' information , elle n ' est ni masse ni énergie , le hasard n ' est et ne peut - être que la cause ignorée d ' un effet connu , pour paraphraser tant feu le mathématicien Norbert Wiener ( 1894 - 1964 ) que feu le philosophe Voltaire ( 1694 - 1778 ) ... ( Dans la mesure où l ' indétermination est elle - même déterminée , par des effecteurs quantiques indéterminés ... )

Ainsi , rien que la façon de frapper ou de sonner à une porte peut vous indiquer la personnalité d ' une personne . Et vous saurez qui elle est , avant même qu ' elle ne vous adresse la parole .
Sa façon de se mouvoir , sa façon de se tenir , vous diront qui elle est , bien plus que ses paroles . Ainsi , aussi , dans les milieux de la politique , ou dans les milieux du tout venant , les femmes qui sont grandes et blondes , sont parfois d ' extrême droite , et elles votent donc pour l ' extrême droite du capital . Pour le Front National , en France , dont le programme politique , est déjà appliqué , en grande partie , par l ' aile droite ou l ' aile gauche du fascisme libéral , sous le règne des représentants du capital , par exemple .


Il s ' agit là , d ' un clonage psychologique . Il s ' agit là d ' une identification inconsciente à la mythologie nazie et fasciste . De l ' homme grand et blond , de la femme grande et blonde .
Bien sûr , toute généralisation est erreur , mais cela n ' est pourtant pas si rare , de voir de ces grandes femmes blondes qui sont de l ' extrême droite du capital .
Déjà , si elles sont grandes , c ' est qu ' elles sont issues , en général , de l ' une des grandes bourgeoisies riches , et même si elles sont naturellement brunes , elles auront tendance à se faire teindre les cheveux en blond .

" Dans le livre de feu Guy Debord ( 1931 - 1994 ) , " La société du spectacle " ( 1967 ) , l ' on peut relever la fréquence des expressions utilisées , soit : économie . économique ( 114 ) , production , productif , productive , productrice ( 84 ) , producteur ( 11 ) , matériel , matériellement , matérialité , matérialisation , matière ( 26 ) , économie politique ( 8 ) , spectacle , spectaculaire ( 205 ) , consommation ( 43 ) , images ( 38 ) , représentation ( 22 ) , apparence ( 16 ) . Références économiques ( 235 ) . "

D ' après les recherches de Jean - Pierre Voyer qui détestait feu Guy Debord ( 1931 - 1994 ) et que feu Guy Debord considérait comme un dément ...

Elles seront ainsi croient - elles , de " vraies " françaises , de " vraies " allemandes , etc . Comme le fameux type imaginaire de la femme allemande , sous le régime nazi .
La façon de marcher est aussi un indicateur de la classe sociale à laquelle l ' on appartient .
La manière de bouger ses mains ou son corps , indique si une personne est inquiète ou si une personne est sereine .

Les dominants et dominantes se tiennent le plus souvent avec la colonne vertébrale bien droite , contrairement aux dominés / dominées , qui sont le plus fréquemment en atteinte de lordose ou de cyphose . Le dominant apprenant à commander , le dominé apprenant à obéir . Chaque courant politique architecture des comportements sociaux . Le courant politique stalinien nervure des comportements staliniens où le mensonge est comme une respiration , une façon d ' être . Le courant politique gauchiste cimente des comportements gauchistes , où l ' on conteste pour contester , même ce qui n ' est pas contestable .


Le courant politique fasciste scelle des comportements où le culte du chef et de la hiérarchie sont les principes premiers . Le courant politique capitaliste engramme des comportements capitalistes où l ' argent fait loi et foi pour toutes les choses et toutes les opérations de la vie quotidienne . Chaque courant politique ayant ses propres dogmatismes , ses inamovibles théoriciens , sa vérité intouchable .Et quelquefois , les gestes démentent les paroles ... car le corps est un langage aussi.

Nos mots sont la trahison de nos corps . Nos corps sont la trahison de nos mots . La réalité de notre perception n ' est pas la perception de la réalité . Notre réalité de la perception est donc forcément réductionniste . Nous pouvons savoir que nous ne savons rien , sans pouvoir savoir , réellement , pourquoi nous ne savons rien .


L ' on préfère ainsi remplacer certains mots trop connotés symboliquement , par d ' autres , comme par exemple , le mot de compétition remplacé par celui d ' émulation . Mais , le fait , restera le même fait , que ce fait soit dénommé émulation ou compétition .


Il ne s ' agit encore , ici , que de perception de la réalité d ' un fait , et non de la réalité de la perception , de ce fait . Le tout étant à l ' infini des perceptions de la réalité , sans jamais être la réalité de la perception . Ainsi , tout individu est indéfinissable . Ainsi , toute société est indéfinissable . Mais , nous y mettons les interprétations de nos perceptions de la réalité qui ne sont pas la réalité de nos perceptions . Le fou comme le physicien quantiste sont tous les deux à se poser la question de ce qu ' est la " réalité " . Donc , l ' extrême gauche du capitalisme , la gauche du capitalisme , la droite du capitalisme , l ' extrême droite du capitalisme , sont indispensables à la société spectaculaire marchande techno - industrielle , qui de ce fait , les entretient largement , pécuniairement et spectaculairement , à des degrés divers ...

Ces quatre grands courants sont les briques de la société spectaculaire marchande techno - industrielle . Et cela n ' est pas parce que des millions et des millions de gens sont d ' accord avec ces erreurs , que ces erreurs en deviennent pour autant des vérités .
Je puis tout à fait , avoir raison , contre tout le monde !
Quel toupet , c ' est parfaitement scandaleux ! Et c ' est bien normal , venant de quelqu ' un qui est contre toutes les idéologies et contre toutes les religions , me semble t - il ?
Même la façon de bouger son petit doigt n ' a rien de hasardeux . Cela est entièrement déterminé . Par tout un tas d ' histoires, en fait , de divers déterminismes . Il n ' y a d ' ailleurs que des déterminismes , mais nous ne les connaissons pas tous , c ' est tout . Nous sommes en déficit informationnel . Chaque niveau d ' organisation procède et effectue un déterminisme . Tout se mimétise à l ' usine . C est partout l ' usine . Et les mots se chargent de nous structurer . Ainsi , si nous n ' avions pas peur de la mort , le mot mort n ' existerait pas . C ' est la peur des choses , qui engendre les choses de la peur . Et même si le mot n ' est jamais la chose du mot .

" Pourtant s ' ils sont presque tous révoltés de l ' adjectif , séditieux du verbe , insoumis du participe , insurgés de la conjonction , émeutiers de la forme pronominale ! Une fois dans le vif du réel, vous les trouverez plutôt larbinos dans l ' ensemble ... flagorneurs au cours des cocktails ... obséquieux avec les puissants , les riches , les excellences , les animateurs de télévision ... au sprint dès que l ' Elysée leur fait signe ! S ' ils se plient en deux ! ... l ' échine extra - souple ... les miches tendues dès qu ' ils aperçoivent monsieur le directeur littéraire ."

Alphonse Boudard ( 1925 - 2000 ) " Le banquet des léopards " Ed : La table ronde , 1980 .

Dans les hôpitaux , où l ' on a plus de probabilités de passer l ' arme à gauche lors d ' une opération que de gagner le gros lot au loto ( une probabilité sur des millions ) , et de loin , tout fait penser à une usine ou à une entreprise quelconque . Rien n ' y est humain . Un personnel peu aimable , surmené , sous - payé , en sous - effectif , hautain et quelquefois méprisant . Tout semblant participer de l ' inhumanité . Tout est donc forcément inhumain à l ' hôpital comme ailleurs . Dans les hôpitaux , la séparation règne aussi , ainsi le personnel soignant n ' a aucune formation psychologique , et n ' est pas , ou très peu , à l ' écoute des malades . C ' est une écoute organique , mais pas une écoute psychologique .

L ' on nie les angoisses et les anxiétés des malades . Les médicaments contre la douleur sont distribués plus que chichement . Beaucoup d ' opérations sont abusives , mais il faut bien faire vivre l ' hôpital et son personnel ... comme les médicaments qui font vivre l ' industrie pharmaceutique . Le profit est le principal moteur de l ' institution médicale , et les soins s ' en ressentent .


Il s ' agit donc toujours d ' une écoute séparée . Et donc d ' une fausse écoute . Et il faut être riche maintenant pour pouvoir se faire soigner correctement . Le pauvre n ' est pas plus soigné qu ' écouté , le plus souvent ...


A quand une formation d ' aide psychologique pour l ' écoute des malades en détresse ?
A quand des visiteurs / visiteuses d ' aide psychologique auprès des malades dans les hôpitaux ? Mais l ' on préfère fabriquer des armes pour tuer , plutôt que construire des hôpitaux pour soigner ... Il suffit de prendre un bus ou autre , aux heures d ' affluence , et d ' écouter les jeunes vieillards parler entre eux , pour être édifié sur la réalité terrifiante de la société spectaculaire marchande techno - industrielle .

Et l ' on voit toute cette masse fin prête à grossir les rangs du fascisme libéral de gauche ou de droite , et même le nationalisme populiste du type du Front National en France ( dont le programme est déjà appliqué par le gouvernement actuel et celui à venir ) pour peu que l ' on sache l ' utiliser et la manipuler . Et cela n ' est jamais difficile quand l ' on dispose de la technicité propre à cet effet . Les pauvres sont un excellent réservoir pour le fascisme , je dirais pour les fascismes .


Il y en a tellement qu ' ils se disputent entre eux, pour en avoir l ' hégémonie .
Des fascismes de gauche et des fascismes de droite .

" Dans la théorie des supercordes , la longueur de Planck joue un rôle fondamentale . Celle - ci est définie comme étant le diamètre minimal d ' une corde . Le corollaire le plus important de ce postulat est qu ' aucune longueur inférieure à la longueur de Planck n ' a de sens physique . En elle - même , cette façon de voir les choses résout certaines incompatibilités vécues lors de l ' utilisation conjointe des équations de la relativité générale et de la mécanique quantique . "

Petit aperçu de la théorie des supercordes

Une hégémonie donc très contestée entre les divers fascismes , et c ' est même de ce fait , une guerre larvée entre les différents fascismes .
Les gens qui se ressemblent de trop ne s ' entendent pas , car ce sont des rivaux ou des rivales . Et l ' on s ' accorde de ce fait , quelquefois mieux , avec des gens qui ne pensent pas comme nous , car paradoxalement , ainsi , la rivalité s ' efface . L ' anarchiste se voulant plus anarchiste que les autres anarchistes , le communiste plus communiste que les autres communistes , le nationaliste plus nationaliste que les autres nationalistes , le démocrate plus démocrate que les autres démocrates , le capitaliste plus capitaliste que les autres capitalistes , etc ... et le tout à l ' avenant ! et le tout annihilant les parties . Ou l ' on rejoint la physique des hautes énergies , la physique des particules .


Le monde est devenu nazi . Le monde est devenu fasciste . Et tant les nazis que les fascistes étaient aussi pour un certain socialisme basé sur un socle nationaliste .
Et il y avait des nazis de gauche et des nazis de droite . Il y avait des fascistes de gauche et des fascistes de droite . J ' affirme même que dans le fascisme mussolinien , il y avait une extrême gauche , une gauche , une droite , une extrême droite . Et dans le nazisme de fondation , il y avait une extrême gauche , une gauche , une droite , une extrême droite .

Ces systèmes totalitaires se seraient effondrés de l ' intérieur s ' ils n ' avaient été démis de l ' extérieur . Dans toute ville de France et d ' ailleurs , il y a des courants politiques selon les endroits de la ville . L ' on peut les traverser comme dans une rivière . Mais de plus en plus , un seul courant semble emporter tous les autres , il s ' agit du courant fasciste libéral . Car ce courant - là , est constitutif de tous les autres .


Au fond , le fascisme libéral s ' accommode de tous les courants qui l ' enrichissent , qui le rendent plus fort et subtil , en prétendant le combattre , surtout .
Notre mission est de rendre l ' individu ingouvernable , de faire comprendre à tout individu sans exception , qu ' il n ' est ni inférieur , ni supérieur , à qui que ce soit .


Il n ' y a pas de " grands hommes " pour leurs valets . Tout un chacun , toute une chacune , doit se vêtir , doit se soigner , doit manger , doit boire , doit déféquer , doit uriner , doit mémoriser , doit se socialiser en somme . Toute foule , petite ou grande , correspond à des notes de musique , selon ses mouvements et ses déplacements . Nous en sommes tous et toutes les compositeurs .

" 1 ) Une carte n ' est pas le territoire . ( Les mots ne sont pas les choses qu ' elles représentent).
2 ) Une carte ne couvre pas tout le territoire . ( Les mots ne peuvent pas couvrir tout ce qu ' ils représentent .
3 ) Une carte est auto - réflexive . ( Dans le langage nous pouvons parler à
propos du langage . )

Alfred Korzybski ( 1879 - 1950 ) " Une carte n ' est pas le territoire "
Aux éditions de l ' Eclat



Il n ' y a pas de dons . Il n ' y a que des motivations .Nous sommes motivés / motivées ou pas motivés / motivées à faire ceci ou cela , c ' est tout . Mais malheureusement , c ' est l ' argent qui est le moteur principal de toutes nos actions , de tous nos faits et gestes , et donc de toutes nos motivations . Le vrai potlatch se situe en dehors de toute considération pécuniaire . Il n ' est donc plus possible dans le fascisme libéral , ou extrêmement rare ...


Et à vrai dire , le fascisme libéral est un fascisme social , et n ' oublions pas que les économistes nazis n ' étaient pas contre l ' économie distributive de feu le banquier et industriel Jacques Duboin ( 1878 - 1976 ) . Le fascisme social ou fascisme libéral , est un fascisme qui d ' un côté critique l ' assistanat économique ( les diverses allocations sociales et autres ) , mais qui d ' un autre côté ne pourrait pas perdurer sans le marketing social de ces diverses allocations de charité sociale , justement et paradoxalement . Un fascisme libéral / social , tant de son aile gauche , que de son aile droite ...

Un fascisme libéral , tant de gauche , que de droite , qui s ' effondrerait vite , sans son obligation d ' être quelque peu social , pour ainsi pouvoir se succéder à lui - même , en quelque sorte . Mais fort heureusement , il y a encore des gens , dans les hôpitaux comme ailleurs , qui font leur travail du mieux qu ' ils / qu ' elles peuvent , car de leur travail peut dépendre la vie des gens . Mais le personnel qualifié devient rare dans l ' écoulement du temps capitaliste . En effet , c ' est l ' insensibilité et l ' incompétence qui caractérisent le temps de la société du spectaculaire intégré ou spectaculaire variationnel . Nos jeunes générations qui sont engrammées par l ' insensibilité du capitalisme moderne et du fascisme social , sont des générations de plus en plus insensibles , habituées à n ' avoir plus aucune relation avec les autres .


Le langage tend d ' ailleurs à s ' appauvrir , il est le reflet de l ' appauvrissement de toutes les relations humaines . Les générations futures seront terrifiantes , sans aucune empathie , sans aucun savoir vivre , sans aucune relation , sans savoir faire , sans aucun goût , sans aucun respect , sans aucune culture , sans aucune sympathie , et seules les personnes les plus déshumanisées pourront survivre dans le monde qui se profile .

" Car 10 - puissance 43 seconde correspond à ce que l ' on dénomme le temps de Planck , sorte de quantum temporel incompressible . Cet intervalle de temps semble être le plus petit possible selon la physique quantique , de la même manière que la distance de Planck ( 10 - puissance 35 m ) semble être la plus petite distance accessible à notre physique . "

Hommage au physicien allemand feu Max Planck ( 1858 - 1947 ) , prix Nobel de physique en 1918 , pour ses travaux en théorie des quanta .

Elles ne subsistent plus que là où elles sont toujours indispensables , à savoir , dans le monde du travail salarié . Et encore , car déjà , les machines commencent d ' envahir tout le monde du travail salarié . Le fascisme libéral qui ne peut fonctionner que dans le fascisme social , a bien su travestir le mot de révolution . La moindre révolte légitime d ' un peuple contre une dictature est appelée abusivement , une " révolution " .


Il faut pour les castes nombreuses de la domination capitaliste moderne , faire croire au plus grand nombre , qu ' un coup d ' Etat ou un changement de régime , sont une " révolution " .
Qu ' une élection est une " révolution " , qu ' une dictature qui en remplace une autre , est une " révolution " , que les nanotechnologies sont une " révolution " . Pour bien sûr , que nous ne sachions plus , à la longue , ce qu ' est vraiment une révolution . Dans ce genre de fausse révolution , l ' on a tout à perdre et rien à gagner .
Car tout redevient progressivement comme avant .

D ' une dictature à l ' autre . C ' est ce qui ne tardera pas à arriver , tant en Tunisie qu ' en Egypte ... car les dictatures sont manifestes ou subtiles sous le règne de la société spectaculaire marchande techno - industrielle .


Mais , il n ' y a que dans une révolution globale , avec la révolution de soi - même et des autres , où l ' on à tout à gagner et rien à perdre . Nous avons de la police dans nos têtes , et à ce propos , il y a des gens qui ne sont pas policiers et qui sont pourtant beaucoup plus policiers que les policiers eux - mêmes . Cela n ' est pas forcément l ' uniforme qui fait le policier . Et il y a heureusement encore quelques gens de la police qui ne sont pas forcément des fascistes ou des tortionnaires . Bien moins , que beaucoup de gens , qui néanmoins , ne portent aucun uniforme de la police . Car les clichés ne font que travailler à la construction des fausses révolutions . Tout cliché est contre - révolutionnaire . Tout cliché produit de la contre - révolution . Tout cliché est dogmatique . Tout cliché est donc menteur .

" Premier janvier 0 h 0 min 0 s : Big Bang : environ 15 milliard d ' années .
Janvier : Premières galaxies : Environ 13 milliards d ' années .
Mai : Formation de la voie lactée : Environ 11 milliards d ' années .
Mi - septembre : Formation du système solaire : Environ 4 , 5 milliards d ' années .
30 septembre : Sur la Terre , premiers organismes unicellulaires : Environ 3 , 8
milliards d ' années . "

An 1 du calendrier cosmique

Tout cliché produit de la mort relationnelle . Le cliché est le contraire de la vie . Et nous sommes tous et toutes dans les clichés , moi , toi , lui , eux / elles , dans la vie quotidienne .
Ainsi , si l ' uniforme fait le policier , le policier ne fait pas l ' uniforme . Et il y a dans la police comme partout ailleurs , une extrême gauche , une gauche , une droite , une extrême droite . Mais le plus souvent , ce sont les deux courants de la droite et de l ' extrême droite de la police qui peuvent le plus s ' exprimer , de par la fonction policière devenue essentiellement répressive , et ce , un peu partout dans le monde .

L ' armée , elle aussi , à une extrême gauche , une gauche , une droite , une extrême droite . Quand dans l ' armée , les deux courants de la droite et de l ' extrême droite sont trop dominants , c ' est alors qu ' un coup d ' Etat militaire intervient ou peut intervenir , en cas surtout , de nécessité stratégique . Cela est encouragé et aidé par des pays amis plus puissants , lorsqu ' il s ' agit de préserver ou de maintenir à longue échéance , des intérêts économiques exportés et importés , bref , de conserver par intérim , une hégémonie politique et surtout économique .

Nous n ' avons pas réussi à prendre contact entre nous sur la planète Terre , et nous avons , de plus , l ' outrecuidance chimérique de vouloir entrer en " contact " avec d ' hypothétiques autres civilisations d ' outre espace ... La seule rencontre qui vaille la peine , est celle que les humains doivent faire entre eux / elles , une rencontre qui reste toujours à concrétiser .
Déjà sur Terre , nos aliens qui sont nos jeunes , nos pas comme tout le monde , nos marginaux / marginales , nos contestataires , nos libertaires , nos rebelles , etc .


Et qui prennent des coups de matraque par les forces armées légales au service de la société spectaculaire marchande techno - industrielle . Alors des aliens d ' outre espace ... que serait - ce ? Nous n ' acceptons pas la différence sur notre propre planète , et nous l ' accepterions de créatures venant d ' autres mondes ?
De qui se moque t - on ? Les univers naissent peut - être de collisions de branes qui créent ainsi des Big Bang , des séries d ' univers parallèles . Tout univers est peut - être un accident de brane , au même titre qu ' un accident de voiture .

" Un être humain produit plus de six tonnes d ' excréments au cours de sa vie . Une personne de 70 ans a passé en moyenne six mois de son existence aux toilettes et un individu constipé , plus du double . Selon un rythme propre à chacun , on expulse quotidiennement entre 1 à 3 fois par jour et en France une selle dite normale pèse en moyenne 150 g , elle varie ailleurs de 100 à 300 g . Un végétarien produit des étrons généralement plus gros , plus facilement expulsés et moins odorants . Le carnivore , lui , a des crottes plus denses dont l ' odeur est plus forte . "

Béatrice Blondeau (S!lence , février 2011 )

Cela produit des énergies papillonnaires . Mais que la matière soit une corde , une note de musique , une vibration , ou autre , elle reste un niveau d ' organisation extérieure à la vie humaine , à l ' échelle humaine . Le fait que dans dix milliards d ' années , une collision de notre galaxie avec la galaxie d ' Andromède , engendrera la naissance d ' une super galaxie , n ' empêchera pas un policier , de matraquer présentement , un jeune étudiant , un soir de fête , si cet étudiant est jugé trop " exubérant " ... Les lois de la mécanique quantique ne sont pas les mêmes que les lois de la mécanique classique . C ' est encore un autre niveau d ' organisation de la matière .


J ' avais été , jadis , membre du G.E.P.A ( Groupement d ' Etudes des Phénomènes Aériens , association ufologique fondée en 1962 , sous la direction de feu René Fouéré et Francine Fouéré , la première association ufologique scientifique sérieuse en France ) , à la fin des années 1960 , et au début des années 1970 , et je me dis qu ' il est un peu fantasmatique de vouloir prendre un contact aussi aléatoire qu ' illusionniste avec d ' éventuelles créatures d ' autres mondes ... Et encore faudrait - il le pouvoir technologiquement parlant ...
Et j'entendis parler , pour la première fois, de feu le philosophe ( 1895-1986 ) Jiddu Krishnamurti par feu René Fouéré , justement .


Prenons d ' abord contact véritable , sur notre propre planète , entre nous , les terriens et les terriennes , ce qui serait le principal !
C ' est sur la planète Terre , pas ailleurs , que nous devons nous rencontrer , nous les humains . Et cette rencontre sera le fruit d ' une révolution holiste ou ne sera pas . Il s ' agirait alors , d ' une rencontre du troisième type ...


Tant que nous n ' apprendrons pas que nous sommes en recherche de dominance constante et pourquoi il en est ainsi , la planète Terre sera le théâtre de la guerre permanente , avec toutes les exterminations que cela implique ...



Patrice Faubert ( 2012 ) pouète , peuète , puète , paraphysicien











Lire la suite

Paraphysique de la mort

2 Avril 2015 , Rédigé par Patrice Faubert

" Tirez le rideau, la farce est jouée. Je vais chercher un grand peut-être. "

François Rabelais ( 1483 ou 1494-1553 )

Connaissance de la fragmentation
Fragmentation de la connaissance
Comme
Il n'y a pas de gauche
Il n'y a pas de droite
Mais
Simplement des concepts et des comportements
Qui sont apparentés à la gauche
Qui sont apparentés à la droite
Chaque préjugé est un courant
Bien ancré dans le politiquement
Chaque jugement de valeur
A son chapeau, sa couleur
Chaque lieu commun
A son époque, son souverain
Car
Il faut être un battant ou une battante
Car
Il faut être un combattant ou une combattante
Alors
Qu'il nous faut mourir
Nous devrions donc nous faire plaisir
Prendre et donner du bonheur
Et ce à toutes les heures
Car mourir
C'est aussi, il faut le dire
Caner, clamser, crever
Cônir, crôner, crounir, dégeler
Dévisser, flamber, fracasser, gambiller
Macaber, raidir, tout cela sans médire
Car mourir
C'est aussi, il faut le dire
Lever la séance
Rendre les clefs
Faire la valise
Déposer le bilan
Boire le bouillon de onze heures
Avaler sa chique ou son bulletin de naissance
Bouffer les pissenlits par la racine
Se faire rétrécir
Être rétamé
Couper le sifflet
Filer son câble par le bout
Etc. Car ce n'est pas tout
Et pour tuer
Et donc faire mourir, c'est lié
Raccourcir, flinguer
Descendre, sulfater
Dessouder, dégommer
Dégringoler, escoffer
Rectifier, seringuer
Refroidir, suriner, zigouiller
Des mots pour tuer
Donc aussi, des mots pour mourir
Et le mathématicien Suisse feu ( 1707-1783 ) Leonhard Euler
Qui mourut la pipe à la bouche, tel l'éclair
Et qui tombant, la cassa
L'expression viendrait de là
Ou feu l'acteur Mercier
Qui la pipe en bouche
Tomba sur scène comme on se couche
Il interprétait feu le corsaire ( 1650-1702 ) Jean Bart
Et abattant ainsi sa dernière carte
Casser sa pipe et mourir
La mort fait toujours frémir
Comme la mort d'une espèce
A qui l'on ne fait aucune messe
C'est ainsi le rhinocéros de Java
Encore quatorze dans le monde, mais tout va
Et pour d'autres espèces, un même constat
Et déjà le capital
Qui nulle part ne voit le mal
Car dans son organisation, c'est absolument fatal
Extrapole de ce fait, le clonage
Pour mettre le passé en cage
Le chien pour le ( canis latrans ) coyote
L'éléphant pour le mammouth
Aucun complexe, en avant toute
Trouver la bonne femelle, nouvelle marotte
Car partout
Et depuis longtemps, c'est fou
Enseignement de la guerre
La guerre de l'enseignement
D'une façon l'autre, tout est répété
Avec une plus ou moins grande subtilité
Février à Décembre 1916, Verdun
Environ 1 million de morts, au moins
Et les patriotiques prostituées
Sans vindicte, c'était pour le repos du guerrier
Un peu de sexe avant de se faire mutiler ou tuer
Et oui !

" Ce qui reste du vivant quand il meurt n'a plus de nom dans aucune langue "

Jacques-Bénigne Bossuet ( 1627-1704 )

Et qui participait à l'effort de guerre ?
La femme de la classe ouvrière !
Et en un an
7000 tonnes d'obus par ouvrière
1914/1918 guerre meurtrière
Cela dépasse l'entendement
C'est en somme l'esthétique de la politique
Qui est une politique de l'esthétique
Des larmes, des armes, du sang
Comme unique socle et unique fondement
Car sur la planète Terre
Il y a toujours, quelque part, la guerre
L'espèce humaine
Toujours échouée et toujours vaine
C'est un Radeau de La Méduse
Mais là en 1816, sans que la vérité abuse
151 rescapés du naufrage d'un bateau
Cela fut si bien peint par feu ( 1791-1824 ) Théodore Géricault
Et finalement seuls 15 vrais sauvés
Un radeau de vingt mètres sur sept, une épouvante
13 jours de cannibalisme, de tuerie, dans la tourmente
Une allégorie
De toutes les tueries
1914/1918 et au moins 6 millions d'invalides
Le paysage de l'Histoire est livide !
Et d'une façon l'autre, ne pas le taire
Les enfants et les femmes y participèrent
La guerre de l'économie
L'économie de la guerre
Et c'est toujours
De l'Histoire le même tour
Les notables et les officiers
Qui planqués, arrivent le mieux à s'en tirer !
Tout est toujours d'actualité
Rien de vraiment dans le passé
De rien, n'avoir aucune fierté
Par les déterminismes nous sommes joués
Ainsi
20 pour cent des gens, ce n'est pas excessif
Vont avoir un épisode dépressif
Au cours de l'écoulement de leur vie
Car le capital produit de la maladie
Car le capital produit de la pharmacie
La maladie comme une industrie
8 sur 10 des étudiantes et étudiants, aux Etats-Unis
Prennent des amphétamines, car dures sont leurs vies
Et certains Etats des Etats-Unis
Obligent les chômeuses et les chômeurs
A prendre des antidépresseurs
Le chômage serait un état de dépression
Pour le capital c'est sa seule solution
1 suicide toutes les 18 heures, en Grèce
Et de nombreuses tentatives, horrible détresse
Contexte du capital
Capital du contexte
Le capital écrit toujours le même texte
Une machine à produire toutes les maladies
Une machine à produire tous les conflits
Compétition, comparaison, fragmentation
La pensée du divertissement
Qui n'est pas le divertissement de la pensée
Et sa délégation, sa représentation
Arts, sciences et techniques, au service de l'aliénation !
Les machines en savent plus sur nous
Que nous sur les machines
Artilects qui copient des fonctions
Et sont à vrai dire sans aucune imagination
Une machine rend service mais c'est assez con !
Les services de renseignements savent
Ou pourraient savoir ce que nous aimons
Ou ce que nous détestons
Comme nos préférences sexuelles
Spirituelles, culinaires, intellectuelles
Mais pour tout il faut payer
Rien n'est gratuit, il faut en chier
Et bientôt
Prévoir ce que feront les gens
Ou ce que pourraient faire les gens
Et en fonction
De telle ou telle situation
Une police prédictive
Incarnation de la fiction spéculative
Sécurité de la surveillance
Surveillance de la sécurité
Et auto-surveillance généralisée !
C'est l'éternelle société fasciste
C'est l'éternelle société ferriste
Le bras de fer permanent
A tout instant, à tout moment
Se battre pour payer son loyer
Se battre pour pouvoir manger
Se battre pour chômer, pour une allocation, toucher
Se battre pour travailler, pour avoir une sexualité
Se battre pour tout et pour rien, toute la journée
Le capital est le crime organisé, est la torture planifiée
Et les arts, le sport, la science et autre, pour tout faire oublier
Et qui du capital et avec le capital, sont la grande complicité !
Oui
1914/1918, toutes les guerres, dans nos têtes
C'est là que cela se passe, munitionnettes
Comme ces femmes qui fabriquèrent des armes
Ces femelles qui firent verser tant de larmes
400.000 dames pour l'effort de guerre
C'est fou ce que peuvent faire
Des femmes et des hommes en galère !

" Naître pour mourir, quelle connerie ! C'est comme ça, faut t'y faire, tous
les copains s'y sont faits depuis que le monde est monde. Et alors ? Leur
résignation ne me concerne pas. Savoir que des millions d'autres cochons
s'égorgent en même temps que moi dans l'abattoir ne me fait pas trouver plus
agréable le fil du couteau sur mon cou dodu "

François Cavanna ( 1923-2014 ) Charlie Hebdo, 40, 23/8/1971

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien



Lire la suite