Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
patrice.faubert.over-blog.com

Une maîtresse alcoolique

30 Mars 2013 , Rédigé par Patrice Faubert

Je me souviens d'elle
Toutes rognées étaient ses ailes
Elle buvait plus que de raison
Et en toutes les saisons
Elle voulait oublier dans l'alcool
Son mari décédé, jamais frivole
En aucune occasion, je ne pus la pénétrer
Prisonnière, elle était, de son passé
Et aux oubliettes, sa sexualité
Feu son époux, ancien agent secret
Qui fut bêtement foudroyé
De son fantôme, l'importunait
Elle me tenait pour gentleman
De savoir dire au barman
Quand la nuit finissait de mourir
De ne plus nous servir
Elle me tenait pour gentleman
De ne pas avoir abusé d'elle
Elle me tenait pour gentleman
Car, jamais, je ne me mis à la tancer
Car, jamais, je ne me mis à l'admonester
Car, jamais, je ne me mis à la morigéner
Mais un jour, elle disparut
Complètement de ma vie, de ma vue
Ce ne fut que l'histoire
De quelques tristes soirs
De l'oubli, pour beaucoup, la boisson est reine
D'autres préfèrent se jeter dans la Seine


Patrice Faubert (1981) pouète, peuète, puète, paraphysicien,

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :